Les propos tenus sur cette page (cette rubrique) ne représentent que et uniquement l’opinion de leur auteur, et n’engagent pas Moadon.

TICHEA BEAV

C’est la journée la plus triste de notre calendrier, la commémoration de la destruction du Beth Hamikdach en l’an 68 de l’ère actuelle. Cette tristesse est d’autant plus grande car elle a entraîné l’exil du peuple juif. Malgré la création de l’Etat d’Israel en 1948 le peuple juif qui n’a pas retrouvé son Temple continue à se lamenter et observe ce deuil bien respecté même en Israël alors que l’exil a cessé pour nos frères qui y vivent. Depuis 1967 la réunification de Jérusalem effective permettant d’accéder au Kotel Maaravi dernier vestige du Temple vers lequel toutes nos prières sont dirigées se rassembleront nombreux ce soir nos frères pour prier et pleurer comme nous le feront dans nos synagogues pour la destruction du Beth Hamikdach. J’ai eu le privilège de vivre cet événement et la joie est difficile à contenir en voyant ces milliers de fidèles assis à même le sol priant devant le Kotel ותחזנה ענינו בשובך לציון ברחמים que par la miséricorde divine nos yeux voient notre retour à Sion par la reconstruction du Temple de nos jours. Le Machiah est né en ce mois d’Av et viendra nous l’annoncer Tichea Beav deviendra jour de fête comme il est dit dans le livre des Lamentations קרא עלי מועד que ce soit de nos jours במהרה בימינו אמן

Règles relatives à ce Taanit :

Il commence comme celui de Kippour, ce soir au coucher du soleil à 21:31, pour finir demain soir à 22:17.

Après le dîner habituel on prendra le dernier repas avant le début du jeûne assis par terre comme les endeuillés composé d’un œuf non salé et du pain

Les 5 interdits :

– Il faut se déchausser et mettre des souliers sans cuir
⁃ Ne pas manger
⁃ Ne pas boire
⁃ Ne pas se laver, si ce n’est les doigts et les yeux
⁃ Pas d’intimité conjugale

Certains ont l’habitude de ne consommer de la viande qu’au lendemain, soit vendredi au milieu de la journée, l’incendie du Temple ayant cessé le 10 Av. Ce jeûne permet des dérogations aux personnes âgées, aux malades, aux femmes enceintes comme aux nourrices dans les 24 mois qui suivent la naissance de leur enfant (même si elles les ont déjà sevrés). Bien entendu avec la pandémie nos rabbins recommandent encore plus de prudence et de vigilance dans le non respect de ce Taanit. La grande chaleur prévue est un élément supplémentaire d’éviter de se déshydrater particulièrement pour les personnes fragiles citées plus haut. Le Grand Rabbin d’Israël l’a vivement recommandé.

La Synagogue sera privée de ses ornements : ni parokhet, ni Mappa, ni éclairage si ce n’est bougies particulièrement lors de la lecture des Kinot et Lamentations. On ne mettra pas demain matin son Talith et ses Tefilin mais seulement à Minha. Les signes de deuil étant levés, l’usage établi à Bordeaux de se rendre après Chaharit au cimetière des portugais pour réciter un Kadich sur la tombe du Rabbi Yossef Falcon premier Grand Rabbin de Bordeaux. Rappelons aussi que l’expulsion des juifs d’Espagne en 1492 a été le jour de Tichea Beav puis également en 1495 du Portugal. C’est une Mitsvah de la Torah de préserver sa vie afin de pouvoir vivre la reconstruction du Temple de nos jours AMEN.

Le GRB Claude Maman

CONDITIONS DE MODÉRATION DU BLOG :

Le blog et les commentaires sont modérés a posteriori. Le non respect de l’une des règles suivantes entraîne la suppression de l’article et du commentaire :

– Commentaires diffamatoires, racistes, pornographiques, pédophiles, incitant à délit, crimes ou suicides,
– Commentaires reproduisant une correspondance privée sans l’accord des personnes concernées,
– Commentaires agressifs ou vulgaires.

Categories: Judaïsme