La scène se passe dans une ville qui ne s’appelait pas encore Paris, mais Lutèce.
Au II ème siècle après JC, il y avait une secte qui s’appelait les 1ers chrétiens. Tellement persécutés ils se retrouvaient en secret. Ce jour là ils écoutaient un évêque invité, mais les sociétés secrètes avaient déjà des mouchards. La police enfonce les portes, se saisissent des 1ers chrétiens puis de l’évêque en question; le centurion tire son épée et lui coupe la tête, la tête roule par terre.
Catastrophe.
Non, miracle.
L’évêque en question se penche, ramasse sa tête et part en haut de la colline Montmartre.
Voilà l’histoire qu’on raconte.
Donc il avait sa tête à la main. Intéressant.

Quand on allume son ordinateur ou son smartphone le matin qu’est ce qu’on a ?
De la mémoire, une mémoire formidable, des souvenirs, on a aussi beaucoup d’images, des films et d’autre part grâce à certains logiciels on peut résoudre des équations ou des opérations complexes.
Mais qu’est ce que la connaissance ?
La connaissance humaine est repartie en 3 facultés: la mémoire, l’imagination et la raison.
Ces trois facultés étaient où ? Dans la tête évidemment. Dans les neurones, le cerveau, le cervelet, la matière blanche, grise.
Et bien maintenant la mémoire est dans la machine, l’imagination / les images dans la machine et la raison aussi.
Donc ma tête je la tiens à la main. Je m’appelle Saint Denis.
Le miracle a donc bien eu lieu, aussi extraordinaire qu’il y paraisse.
Cette histoire est donc descriptive de ce qui se passe aujourd’hui.

Merci Michel Serres.
Je vous encourage à lire “petite Poucette”, un livret d’une vingtaine de pages, passionnant, un peu passé (2014) mais toujours d’actualité.