Je me lance pour la 1ère fois dans quelques commentaires sur la fête de Pessah.
Je ne suis ni rabbin, ni spécialiste (vous allez vite vous en rendre compte en lisant les premières lignes), ni « religieux » (encore faudrait il savoir ce que ça veut dire), juste un « traditionaliste » qui a passé de nombreux Pessah en famille et a retenu quelques trucs, et ici en restitue une partie en espérant pouvoir susciter une certaine curiosité, et laisser ensuite chacun fouiller le sujet de son choix.
Mes excuses pour les imprécisions, les erreurs. J’espère pas trop de contre sens.
En tout cas, un témoignage sincère qui exprime ce que je ressens et comprends cette formidable fête.

J’incite avec cette initiative d’autres personnes, savantes / sachantes ou pas, à communiquer à leur tour, corriger, commenter, débattre, enrichir, étoffer… Le principe même de la fête, du judaïsme, et bien fidèles à l’esprit Moadon : chacun est ici chez lui, il prend la parole, (elle n’est réservée à personne), il enrichit le sujet, il s’engage, il participe, apporte sa pierre à l’édifice.

Je vais évoquer les différents thèmes suivants sur des posts à venir :
. La fête de la pédagogie
. La sortie d’Egypte: un acte fondateur
. Une lecture à différents niveaux
. Eclairages en 15 questions et « éléments de réponse »
. Synthèse

A très vite,

André Bensimon (Papi Dédé)

Catégories : Judaïsme