Pourim se termine à peine, la pression monte… Pessah arrive, il faut se préparer.

Mais qu’y a-t-il de si particulier à Pessah ?

Pessah est une fête absolument formidable. Je serais tenté de la nommer la fête la plus importante, mais est ce bien raisonnable ? Nous savons que nous ne devons pas hiérarchiser, classer par importance les fêtes ou les mitsvot, cela n’a aucun sens car chaque fête, chaque commandement a sa signification, porte des enseignements spécifiques, a son propre rôle à jouer, son utilité.

Alors disons que dans le monde éducatif, celui des enfants, de la pédagogie, de la transmission, le monde de Moadon, Pessah est la fête par excellence, celle où certes tout a commencé, mais aussi celle qui recèle les plus d’enseignements pour la vie. Bien sûr c’est la fête de la liberté, avec son célèbre refrain “Let my people go” mais c’est aussi la fête des questions, donc la place des enfants est centrale et la transmission est le fil conducteur des soirées du Seder.

Le questionnement est donc encouragé, recommandé, toute la soirée du Seder est articulée autour des questions; se montrer curieux, s’intéresser, fouiller les textes, critiquer, remettre en cause. Valable pour les enfants bien sûr et pour les adultes il est
recommandé de retrouver son âme d’enfance, une certaine candeur, innocence, pour avoir envie, en s’interrogeant, de sortir de ses esclavages, d’emprunter de nouvelles voies, de construire un nouveau monde, meilleur pour soi et pour les autres.

Nous allons donc aborder de nombreuses thématiques présentées en plusieurs pages avec toujours une question pour débuter, quelques éléments de réponse, des pistes de réflexion, puis une autre question pour conclure et cette fois- ci sans réponse dans l’article. Pour bien rester dans l’esprit de Pessah et du judaïsme : toujours questionner, chercher des réponses, comprendre qu’il n’y a jamais une seule réponse, mais toujours plusieurs possibilités, plusieurs lectures et interprétations envisageables.

Bonne lecture, bonnes recherches, bons questionnements, et en espérant que ces réflexions puissent vous aider à préparer vos animations des soirs de Seder et ainsi passer d’excellentes soirées en famille.

Au fait pourquoi les enfants sont-ils les vedettes des soirs du Seder?

Categories: Judaïsme