Être parent est le plus vieux et plus difficile métier du monde. Et il y a autant de parents que de façon d’éduquer un enfant.
N’avez vous pas rêvé d’être un parent parfait ? Et bien mauvaise nouvelle, désolés de vous décevoir, ça n’arrivera pas.
Cette méthode, THE méthode donne des outils éducatifs, des exemples, des contre-exemples et des conseils qui autant prévenir, risquent de vous faire culpabiliser.
“Oh c’est horrible je fais EXACTEMENT ce qu’il ne faut pas faire”.

 

Comment résumer cette méthode ?
En une phrase:
Faire rimer bienveillance avec fermeté. C’est à dire indulgence, compréhension, empathie, respect avec force, constance, persévérance, assurance.

 

En cinq points:
Opter pour une éducation ni permissive, ni punitive.
Encourager son enfant pour qu’il se sente capable, respecté.
Permettre à son enfant de développer les compétences et les talents qu’on lui souhaite.
Ne pas soumettre votre enfant à votre autorité juste pour garder le contrôle.
Apprécier à la maison les silences qui remplacent les cris.

 

En sept formules:
Fermeté + bienveillance = respect mutuel
Ne pas trop gâter son enfant = aimer son enfant
Absence de cadre = sentiment de frustration, d’insécurité
Compliments en grande quantité = dépendance du regard de l’autre
Manque d’autonomie = résistance, colère
Écoute + parole = communication réussie
Être responsable = obtenir des privilèges

 

Et bien il y a 130 pages bourrées d’exemples plus parlant les uns que les autres.
On en prend plein la g…
À consommer urgemment et sans modération,
L’éducation positive, le guide décapant des parents imparfaits de Candice Rornberg-Anzel, Ève Aboucaya, Camille Skyzynski aux éditions Marabout. Foncez.