Joker !

Au poker c’est une carte qui prend la valeur que lui donne celui qui la possède.
Dans une entreprise c’est un élément qui se révèle déterminant dans sa réussite.
Ça peut aussi être une personne choisie en remplacement d’une autre.
On peut avancer son joker, donner son joker : refuser de répondre à une question.
On peut aussi sortir son joker : se sortir d’une situation embarrassante.
Son synonyme est un “atout”.
Ce terme vient d’un personnage du moyen âge, équivalent au bouffon du roi.

Et en colo ?
Ça veut dire tout ça à la fois.

Mais c’est surtout la “marque de fabrique” de Moadon.
Il y a 25 ans lorsque nous avons créé Moadon et ses premières colonies de vacances nous avions l’obsession de conserver un esprit familial, “comme à la maison”. Que les enfants, notamment les petits se sentent en famille, bien entourés. Et nous avons alors inventé ce concept du “joker”, une maman, un papa, une mamie, un papi qui vient compléter l’équipe d’animation composée toujours de jeunes, l’équivalent des grands frères et des grandes sœurs, ceux avec lesquels on s’amuse bien, avec lesquels on s’éclate, ceux qu’on admire, qu’on veut imiter. Et bien nos jokers sont présents pour équilibrer la relation, compléter la “famille”. Ces jokers ont fait le succès de Moadon.

Aujourd’hui, 25 ans plus tard, le concept est toujours vivant, vivace. Pour les centres de petits ces “adultes”, souvent assistants sanitaires, économes sont au plus près des enfants, les rassurent, les cajolent, et peuvent également être de bon conseil pour l’équipe d’encadrement, et même pour le directeur.
Dans les centres d’adolescents ou pré-ados ces jokers permettent aux équipes de direction et d’animation de se concentrer sur les jeunes, les activités, l’ambiance, la folie nécessaire, en les déchargeant de tâches administratives ou de logistique indispensables aussi au bon déroulement d’un séjour.
Toujours une équipe gagnante, complémentaire au service des jeunes.

André  Bensimon