Je vous ai dit une liste interminable…

J’ai appris à repousser mes limites, à gérer la fatigue, à hiérarchiser les priorités, à distinguer

le grave du futile, à écouter les autres, prendre en compte d’autres avis, à argumenter, à convaincre, à décider, à arbitrer, à trancher, à rechercher le consensus, à accepter des compromis, à lâcher quand il le faut.
J’ai compris ce qu’étaient des valeurs, un projet, un objectif, un défi, une mission. J’ai compris
l’importance de l’exemplarité, des modèles, et l’influence qu’on pouvait avoir sur quelqu’un (et donc de l’utiliser à bon escient, avec intelligence, bienveillance).
A vivre 24h/24 ensemble, j’ai appris à connaître les gens, les autres, à savoir apprécier leurs qualités, déceler des points faibles, d’amélioration, à plus vite reconnaître à qui on a à faire, à faire confiance (ou pas), à déléguer, à contrôler pour aider.
J’ai aussi appris à recadrer pour remotiver mais sans jamais me dérober, j’ai appris à essayer de tirer le meilleur de chacun et collectivement d’une équipe ; j’ai appris à donner du sens à une action pour faire adhérer tout un groupe. J’ai appris et compris que chaque enfant, individu était différent et que c’était à moi de m’adapter à chacun pour en tirer le meilleur.
Enfin j’ai appris la félicitation gratuite, sincère, à propos, l’extrême importance du filtre avec lequel on regarde, on aborde les évènements, les gens, la force du sourire, et l’attitude vertueuse “du ver à moitié plein”.
Et la liste est encore longue, mais je vous laisse la découvrir…
André Bensimon (Papi Dédé)