propos tenus sur cette page (cette rubrique) ne représentent que et uniquement l’opinion de leur auteur, et n’engagent pas

Hanouka, quel est le véritable enjeu?


A Hanouka on célèbre certes la victoire militaire d’un petit nombre contre une armée puissante, on se commémore le miracle de la fiole d’huile qui durera huit jours, mais surtout on se rappelle que l’assimilation est un mal terrible qui produit des dégâts considérables sur notre peuple.
La culture grecque en son temps a attiré nombre de juifs, qu’on appelait les “hellénisants”, aujourd’hui ce sont d’autres civilisations, d’autres cultures, beaucoup en occident et notamment aux États Unis qui produisent les mêmes effets.

Aujourd’hui nous sommes 14 millions de juifs dans le monde, 0,2% de la population mondiale. Une goutte d’eau dans l’océan. Une poignée d’individus. Mais le problème n’est pas là. Le problème est que partout dans le monde, 60% des jeunes juifs s’éloignent du judaïsme.
C’est terrible.
Les juifs sont sur terre depuis plus de 5000 ans, deux fois plus longtemps que le christianisme et trois fois plus longtemps que l’islam. Nous sommes là depuis plus longtemps que les autres nations. Nous avons été éparpillés dans le monde entier, avons connu toutes sortes de destin, des plus triomphants aux plus tragiques. Mais jamais avant dans l’histoire juive nous avons eu les deux choses suivantes en même temps:
-la souveraineté et l’indépendance dans le pays d’Israël,
-la liberté et l’égalité en diaspora.
Et que fait on? Nous tournons le dos. C’est déplorable.

Alors nous ne pouvons pas faire partie de ceux qui tournent le dos.
Devenons plus juif, pas moins. Et ainsi, ensemble, nous changerons le cours de l’histoire juive.
Le monde change plus vite que jamais. L’avenir est totalement incertain.
Alors nous avons besoin de force pour pouvoir nous y retrouver et nous épanouir.
Que nous dit le Grand Rabbin Jonathan Sacks?
Il nous parle de l’algorithme de la Torah.
Que peut il nous apporter à notre vie?

1-Toutes vos relations clés seront renforcées. Vous ne pouvez pas trouver le bonheur ou le succès en étant seul.
2-Le succès repose sur des habitudes de discipline et sur la volonté. La loi juive constitue le plus grand séminaire du monde au sujet de la rigueur et de la volonté.
3-Si vous souhaitez éviter les crises de type burn-out, il faut trouver et garder le chabbat. Le plus grand séminaire concernant l’équilibre entre la vie de famille et le travail. A l’époque de Moïse c’était pour se libérer de l’esclavage de Pharaon, et aujourd’hui c’est pour échapper à la tyrannie des réseaux sociaux et des mails.
4-Le bonheur est une question de gratitude de caractère. Quand vous vivez comme un juif, vous remerciez avant même de réfléchir. Vous en retirez une infinie satisfaction.
5-Le judaïsme gardera votre esprit actif pour toujours, car être un juif implique apprendre indéfiniment.
6-Quoi que vous fassiez dans la vie, vous aurez besoin d’avoir un code moral interne. Il vous faut cette voix intérieure qui dit « non ». Ce que le judaïsme enseigne.
7-Pour le bonheur, pour le succès, pour être résilient, il vous faut un sens de l’identité. Vous devez savoir qui vous êtes, de quelle histoire vous faites partie. Nous ne sommes pas des atomes perdus dans l’espace.

Être juif c’est faire partie d’une des plus grandes histoires de la terre.
Ces sept choses feront toute la différence dans votre vie. Elles font partie de cet algorithme remarquable qui a fait des juifs un des peuples les plus résiliants, créatifs et influents au monde.

Alors oui, il est dur d’être juif. Cela implique un effort de dévouement et de volonté. Mais ce sont les choses difficiles qui renforcent, qui nous rendent fiers, qui nous font sentir en vie.

Bonnes fêtes
Hanouka samea’h

 

 

CONDITIONS DE MODÉRATION DU BLOG :

Le blog et les commentaires sont modérés a posteriori. Le non respect de l’une des règles suivantes entraîne la suppression de l’article et du commentaire :

– Commentaires diffamatoires, racistes, pornographiques, pédophiles, incitant à délit, crimes ou suicides,
– Commentaires reproduisant une correspondance privée sans l’accord des personnes concernées,
– Commentaires agressifs ou vulgaires.

Catégories : Judaïsme