Abraham, Moïse, Jésus, Marx, Freud, Einstein.

Pour Moïse, tout est loi.
Pour Jésus, tout est amour.
Pour Marx, tout est argent.
Pour Freud, tout est sexe.
Pour Einstein, tout est relatif.

Et Abraham ?
Il est à part, pour lui tout était bonté. Mais surtout c’est le véritable premier révolutionnaire.
Ces 6 hommes qui ont fait le monde ont ce point en commun d’être de véritables révolutionnaires, ils sont sortis du cadre, ont ouvert un nouveau monde, de nouvelles possibilités. Ils ont profité de leur acquis pour tout remettre en cause et inventer un nouveau possible. Ils ont réussi, ils ont laissé une trace pour l’histoire, ils ont fait l’Histoire humaine.
Mais Abraham est le premier, le modèle.
Il a cassé les idoles de son père, il a fracturé un ancien monde pour entrer dans un nouveau qu’il va éclairer. Il a traversé le fleuve, est passé de l’autre côté. Il a franchi ce qui paraissait impossible. En hébreu c’est le verbe “Laavor” qui est employé, faire passer, c’est à dire franchir, passer de l’autre côté, mais aussi transmettre. Il ne l’a pas fait que pour lui, il l’a fait pour toutes les générations qui vont suivre, pour toute l’humanité. C’est de ce verbe que vient le mot “ivri” , hébreu. Tout un symbole.

Ils étaient tous juifs.
Jésus aussi ?
C’est sûr et en voici la preuve :
Il a habité chez sa mère jusqu’à 30 ans
Il croyait qu’elle était vierge
Sa mère le prenait pour un Dieu
Il a créé une multinationale qui marche encore 2000 ans plus tard et qui compte 1 milliard de clients.

André  Bensimon